mardi 12 avril 2016

Fraisier 100% végétalien et cru !







Voici une recette qui me faisait de l’œil depuis un petit moment. Je me demande pourquoi j'ai attendu, elle aurait été parfaite pour le dessert de Pâques !
C'est dans le livre de  Géraldine Olivo "Desserts crus" que je l'ai découverte pour la première fois.
Je l'ai légèrement adaptée car je n'avais pas tous les ingrédients sous la main. 

Il faudra vous y prendre la veille pour réaliser ce dessert, entièrement végétalien, c'est à dire sans œuf, sans lait, mais aussi sans gluten, à indice glycémique bas et cru. 
Le résultat est esthétique et gustativement impressionnant !

La crème de ce fraisier, est à base de noix de cajou, elles sont riches en fibres bienfaitrices pour le transit, les noix de cajou contiennent aussi des vitamines B, E et K mais aussi une quantité de glucides à l’index glycémique bas. Idéal pour éviter la montée du pic de glycémie qui entraîne avec elle, fatigue, fringale et une tendance au stockage. C'est aussi la noix, la moins grasse.
Les noix de cajou sont aussi intéressantes pour leurs minéraux. Elles contiennent principalement du magnésium, idéal pour prévenir fatigue et mauvaise humeur, mais aussi du cuivre, un formidable antioxydant pour mieux défendre l’organisme, et encore du phosphore, du fer ou du manganèse.

Choisissez des fraises très parfumées comme les gariguettes ou les ciflorettes. 





🌿 Ingrédients : Pour 6 petits fraisiers

Le fonds
  • 180 g de poudre d'amande
  • 45 g de flocons d'avoine réduits en poudre (certifiés sans gluten ou des flocons de sarrasin)
  • 2 dattes mejdooul (ou 2 CAS de sirop d'agave)
  • 2 CAS de sirop d'agave

La crème
  • 300 g de fraises de petite taille (sinon ça déborde du cercle ! Là, elles étaient encore trop grosses !)
  • 175 g de noix de cajou trempées depuis la veille dans un bol d'eau
  • 3 CAS de sirop d'agave
  • 1 CAC de jus de citron 
  • 2 CAS d'huile de coco

🌿 Préparation :

Préparez le fonds, en mixant la poudre d'amande, les flocons d'avoine, les dattes et le sirop d'agave. Si la pâte ne s'agglomère pas assez ajoutez de 1 à 3 cuillères à soupe d'eau. 
La pâte doit être épaisse mais pas trop collante, avec une texture de pâte d'amande (parce que c'est de la pâte d'amande !).
Huilez 6 cercles à pâtisserie de 7 cm et posez chaque cercle sur un carré de papier sulfurisé individuel (le démoulage sera plus aisé).Tassez avec les doigts la pâte sur le fonds des cercles. Réservez au frais.
Lavez les fraises et équeutez les. Coupez assez de fraises en lamelles pour faire le tour de chaque cercle. Posez la base la plus large en bas.
Gardez les pétales de fraises qui ne sont pas assez jolies pour les mettre dans la crème. Réservez au frais.
Préparez la crème, en faisant fondre très doucement l'huile de coco (elle servira à figer un peu la crème). Mixez les noix de cajou avec leur équivalent en eau (pas celle du trempage), ainsi que les chutes de fraises + de quoi faire 90 g de fraises en tout, le sirop d'agave et le jus de citron. Vous devez obtenir un mélange, lisse et crémeux. Ajoutez l'huile de coco fondue et mixez de nouveau.

Remplissez les cercles de cette préparation, au centre des pétales de fraises.
Vous pouvez aussi, ajoutez quelques dés de fraises en inclusion dans la crème, s'il vous en reste.
Réservez au frais, au moins 2 heures avant dégustation.
Vous pouvez alors décorer vos fraisiers avec des morceaux de fraises ou un coulis de fraises (chose que j'aurais dû faire, mais je n'avais plus assez de fruits. Du coup c'est moins joli, mais pas moins bon !)

Le goût est très impressionnant : C'est un fraisier !
La crème de noix de cajou est très crémeuse, pas du tout écœurante et on ne peut pas se douter de sa composition.
Le "pseudo biscuit", fait très pâte d'amande et pas du tout génoise, mais cela va très bien avec les fraises.
Une belle recette à refaire !












7 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci ! Il aurait pu être encore plus beau car c'est la première fois que je fais cette recette.
      Mais c'est promis je recommencerai...En tout cas, à la maison ils sont d'accord !

      Supprimer
  2. C'est quoi cette tuerie.
    cela me tente beaucoup !
    V.L

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est juste magique comme résultat, mon mari en redemande !

      Supprimer
  3. très bonne recette à essayer ; par quoi peut'on remplacer l'huile de coco svp merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Selena,

      Difficile de remplacer l'huile de coco dans les recettes végétaliennes et crues, car liquide au dessus de 25°c, elle se fige avec les ingrédients en desssous de cette température et donc solidifie la préparation. Si vous n'êtes pas intolérante au lactose et si vous n'êtes pas végan, au pire...du beurre,même s'il ne se solidifie pas aussi fort que l'huile de coco.
      Bon dimanche.

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci