mardi 2 août 2016

Tarte aux myrtilles à la farine de sarrasin




Comme vous l'avez constaté j'adore les fruits, mais mes préférés sont les mangues, les framboises et...Les myrtilles !

Hélas les vraies myrtilles ne se trouvent pas facilement sur les étals, elles sont souvent confondues avec le bleuet, une myrtille de culture.
La myrtille sauvage est un petit fruit, rouge à l’intérieur, elle pousse en montagne, alors que la myrtille de culture (alias « bleuet sauvage »), est un plus gros fruit, blanc à l’intérieur.
Les deux baies s’approprient un goût « assez différent ». Valorisé sous le nom de myrtille, le bleuet se retrouve souvent sur des tartes aux fruits, mais les amateurs font généralement bien la différence.
Adapté à la filière longue, le bleuet se vend facilement en barquette. La myrtille sauvage elle, supporte mal le transport et les changements de température. 

Je suis parfois prête a acheté de la myrtille "d'élevage" Espagnole hors de prix, lorsque ce n'est pas la saison ! Je sais, c'est mal !
Car le bleuet, une fois cuit ressemble beaucoup à la myrtille sauvage.
J'ai bien planté des pieds de myrtilles dans mon jardin, mais pour le moment, ils ne donnent rien.

Pour cette recette, ce sont des myrtilles de culture que j'ai utilisé, mais si vous avez l'opportunité d'obtenir des myrtilles sauvages, n'hésitez pas un seul instant, votre tarte n'en sera que plus savoureuse. 
J'ai voulu cette recette assez rustique comme dans mes souvenirs d'enfance. Mes grands parents habitaient dans le Massif Central et je crois bien qu'on y mangeait les meilleures tartes aux myrtilles du monde ! (Tiens une madeleine de Proust ! Ben non, c'est une tarte ! ).

Donc pour retrouver cette rusticité, j'ai réalisé le fonds de pâte avec de la farine de sarrasin. Le côté amandine est réalisé simplement avec de la crème et de la poudre d'amande. 


Ingrédients :

Pour la pâte
  • 130 g de purée d'amande
  • 260 g de farine de sarrasin 
  • 1/2 verre d'eau
  • 1/2 CAC de sel

Pour la garniture
  • 400 g de myrtilles
  • 3 CAS de crème d'amande (type "amande cuisine" Bjorg)
  • 2 CAS de poudre d'amande
  • 2 CAS de fructose en poudre 

Préparation :

Préparez la pâte, en versant la farine dans un saladier. Formez un puit et ajoutez le sel et la purée d'amande ramollie. Effritez le mélange du bouts des doigts. Versez ensuite petit à petit le demi verre d'eau, en mélangeant rapidement à la cuillère de bois. Formez une boule. Laissez reposer 30 minutes, au frais.
Préchauffez votre four à 210 °C. Huilez un moule à tarte. Etalez la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé (c'est plus facile que sans). Foncez votre moule et piquez la pâte à la fourchette. Recouvrez d'une feuille de papier sulfurisé, (celle qui a servi à étaler la pâte, au lieu de la jeter... ) poser des légumes secs dessus et faites cuire à blanc 15 minutes.
Nettoyez les myrtilles, et mélangez les avec les ingrédients de la garniture.
A la sortie du four, débarrassez les légumes secs et le papier sulfurisé de la tarte et garnissez la du mélange myrtilles/amandes.
Faites cuire 20 minutes. Laissez refroidir avant de démouler et soupoudrez de sucre glace.



Vous prendrez bien une part ?



6 commentaires:

  1. Moi ! J'en veux bien un part !
    Jolie tarte
    Je sais aussi qu' en Savoie, ils font des tartes aux myrtilles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du compliment.
      Oui c'est une spécialité de montagne la myrtille.
      Bonne soirée Coralie.

      Supprimer
  2. Moi aussi j'en veux une part. Comme il y a des amandes, que mon fils y est allergique la part ne sera que pour moi, car j'adore les amandes. Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups trop tard Marie, nous avons tout mangé ! ;-)
      Dommages pour ton allergique gourmand, mais tu dois pouvoir la faire sans allergène avec de la crème de coco et de la coco rapée, peut-être ?
      Bonne soirée.

      Supprimer
  3. Des montagnes nous sommes partis en Lorraine. Tester avec de la mirabelle! Miam, pas mal du tout, la pâte un peu trop dure peut-être !?? Que faire pour y remédier? Merci pour le partage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui belle idée avec des mirabelles bien juteuses !
      Peut-être qu'il n'y avait pas assez de liquide dans la pâte ?
      La mienne n'est pas dure... Trop de cuisson ???
      Belle soirée à toi Marie-Hélène.

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci