mardi 20 décembre 2016

Marquise au chocolat et aux marrons


Recette de fêtes



Un dessert de fêtes qui peut avantageusement remplacer la traditionnelle bûche de Noël.


Vous connaissez maintenant, mon amour pour la chataîgne, et donc, voici encore un dessert à la purée de marron (entendez chataîgne).
Après j'arrête c'est promis ! 

Naturellement sans gluten, la recette contient cependant du lactose, qui est facilement remplaçable avec des produits végétaux, et son indice glycémique est bas.

🌿 Ingrédients pour 6 à 8 personnes :
  • 400 g de purée de marrons au naturel
  • 200 g de chocolat noir 70%
  • 125 g de beurre (ou margarine ou purée d'amande)
  • 180 g de fructose en poudre (ou agave cristal)
  • 4 œufs entiers
  • 20 cl de crème fraîche (ou crème d'amande)
  • 1 cuillère à soupe de whisky

Préparation :

Préchauffez votre four à 200 degrés.
Faites fondre le chocolat et le beurre au four micro-ondes.
Mélangez bien jusqu'à ce que cela soit parfaitement lisse. Ajoutez le whisky puis les œufs entiers, un à un, puis la crème de marrons et enfin la crème fraîche.
Versez cette préparation dans un moule à cake chemisé de papier cuisson et faites cuire au bain marie 45 minutes.
Laissez refroidir et mettez-le au frigidaire. Au moment de servir, démoulez-le sur le plat de service.
Décorez avec des marrons glacés, des écorces d’orange ou comme ici avec des rondelles de kumquats

Une astuce qui peut être utile, lorsqu'on est débordé par les préparatifs de fêtes, est de préparer ce dessert la veille, il n’en sera que meilleur.




2 commentaires:

  1. Tu connais mon addiction pour le chocolat, et bien c'est la même chose pour les marrons. Non mais tu vas finir par me voir comme une très très grande GOURMANDE !! Belle journée. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah chocolat/marrons... Mais je vais arrêter, je ne voudrais pas lasser mon lectorat !
      Bon d'accord, j'au vu un gâteau farine de châtaigne/clémentine, mais c'est pas pareil ça, hein ?

      Belle journée aussi à toi. Bizz

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci