mercredi 14 juin 2017

Raïta de concombre

[ Recette végétalienne]



Aujourd'hui, une recette exotique pleine de fraîcheur, avec ce raïta de concombre.
A l'origine cette recette indienne, est plutôt considérée comme une sauce ou un accompagnement, mais j'aime la manger, telle quelle comme une salade de crudité.
Ordinairement, le raïta se prépare avec du yaourt grec, mais ici, je vous propose la version végétalienne, avec de la crème de soja fermentée... Après, vous ferez comme vous voudrez, c'est un peu le but, et puis en même temps, je n'irai pas vous suivre dans votre cuisine, enfin pas encore...  

Le concombre regorge de vertus :

Composé à plus de 95% d’eau, le concombre a une très faible valeur calorique. Il présente également un indice de satiété élevé, ce qui constitue un atout de taille pour les personnes qui surveillent leur ligne. Selon des chercheurs japonais, son "index masticatoire" élevé, favoriserait le déstockage des graisses abdominales (cool ! Sa réputation minceur n'est pas ursurpée au moins !)

Riche en  vitamine C, ainsi qu'en vitamines A, B et C, le concombre donne de l’énergie et aide à renforcer le système immunitaire.
Il contient aussi du magnésium, du potassium et du silicium. Cumulé à son taux d'eau, c'est un aliment idéal pour prendre soin de sa peau, car il aide à lutter contre les démangeaisons et les rougeurs cutanées. Ses vertus adoucissantes, alliées à ses propriétés anti-inflammatoires aident à décongestionner la peau. 
D'ailleurs les soins et cosmétiques, à base de concombre sont assez répandus pour ces raisons.
Même si cela fait gros cliché, les rondelles de concombre sur les yeux sont très efficaces pour réduire les poches sous les yeux !

Le concombre serait apaisant et antistress. Il contient de la pyridoxine (une forme active de la vitamine B6) qui est reconnue pour ses vertus apaisantes et est employée dans certains médicaments pour les enfants sujets aux angoisses.
La carence en B6 s’observe surtout chez les personnes qui souffrent de maladies chroniques de l’intestin.
Elle est proposée aussi, dans le traitement du syndrome prémenstruel, dans la stimulation de l’immunité des personnes âgées et dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

🌿 Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 concombres
  • 1 pot de 235 g Sojami à cuisiner (crème de soja épaisse fermentée voir ici ) (ou 300 g de yaourt grec)
  • 1 yaourt soja nature
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 botte de menthe fraîche
  • 1 poignée de raisins secs (optionnel)
  • une pincée de piment poudre
  • sel, poivre 
🌿 Préparation :


Épluchez et râpez le concombre.
Faites-le dégorger dans une passoire avec 2 belles pincées de sel. Laissez reposer pendant 1h.
Pendant que le concombre dégorge, préparer la sauce.
Mixez la crème, le yaourt, la gousse d'aïl dégermée et les feuilles de menthe. 
Essorez un peu le concombre et mélangez-le à la sauce battue, ajoutez les raisins secs. 
Salez et poivrez, mettez une pincée de piment, mélangez.
Réservez 1 heure au minimum au frais.
Dégustez seul (le raïta, pas vous !), ou en accompagnement de beignets de légumes.




Envie d'une autre recette indienne ?















Korma de légumes express


N'hésitez pas à me laisser vos commentaires dans le formulaire ci-dessous. Les commentaires font vivre le blog et permettent aux autres lecteurs d'avoir accès aux questions ou réactions de chacun.
Cliquez sur "Commentaire", dans la bande gris foncé sous l'article. Le formulaire va s'ouvrir. Nul besoin d'avoir un compte blogger pour le faire, choissisez simplement la case "nom" ou "anonyme" dans le menu déroulant collé au mot "commentaire" de ce même formulaire.  Et n'oubliez pas de cliquer la case "je ne suis pas un robot" au moment de publier votre commentaire. Merci à vous


2 commentaires:

  1. bonjour,
    comme je suis intolérante au lait de vache, j'emploie pour le raïta de concombre du yaourt brassé de lait de brebis La Bergerie en magasin bio, un délice...!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui bonne idée, cela doit être tout doux !
      Bonne fin de journée.

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci